« Vu de l’intérieur »

A travers une quarantaine d’exemples de logements produits entre 1945 et 2010, c’est l’observation de l’évolution de la société et des modes de vie qui est directement visée.

Afin d’introduire sa thématique de l’année 2012 « habiter », l’ardepa a présenté l’exposition « Vu de l’intérieur ». Celle-ci était commanditée et pilotée par l’Ordre des architectes d’Ile de France.
Les deux commissaires scientifiques : Monique Eleb et Sabri Bendimérad (laboratoire ACS-ENSA Paris Malaquais) étaient invités lors du vernissage et donnaient une conférence introductive sur le sujet.

L’exposition se déroulait du mercredi 11 janvier 2012  jusqu’au 4 février 2012 dans la Galerie Loire de l’école d’architecture de Nantes.

Pourquoi cette exposition ?

Par Guilhem Roustan, Conseiller de l’Ordre des architectes d’Île-de-France

« Cette exposition sur le logement collectif, organisée par les architectes et ouverte au grand public, trouve naturellement sa place dans une Maison de l’architecture telle que l’ardepa, espace dédié à la diffusion de la culture dont l’architecture est l’expression la plus consommée et souvent la moins bien comprise, même si elle est aujourd’hui reconnue d’utilité publique.
Cet événement est pensé comme une rencontre entre le grand public consommateur naturel de ville et d’architecture, les architectes confrontés aux crises successives et reconnus dans leur capacité à apporter des réponses, et enfin des exemples choisis d’espaces appropriés , domestiqués, parfois détournés, modifiés, en un mot : habités.

L’exposition « Vu de l’intérieur » ne parle pas d’intimité mais de modes de vie qui respectent l’intimité. Elle se propose de rétablir le lien entre l’expérience individuelle de la pratique du logement et son expression collective, entre l’espace intime et la ville, entre l’habitant et l’architecte, entre le plaisir d’habiter et celui de vivre ensemble. »

Les commentaires sont désactivés