Voyage à Rodez – 2015

A l’origine de ce voyage, se trouvent la « lumière noire » de Pierre Soulages et le geste incroyable des architectes RCR qui ont su matérialiser et donner vie à la quête de l’artiste. Là où Pierre Soulages défini son oeuvre comme étant non figurative, les architectes sont parvenus à sculpter la matière et la lumière et formaliser un lieu où la forme et le fond fusionnent, où le contenant et le contenu entrent en résonance.

Partant de cette volonté de rencontre avec le musée Soulages situé à Rodez, l’ardepa a déroulé le fil rouge de ses envies au gré des projets, des villes et des paysages. Allant à la rencontre des concepteurs, des usagers, des passionnés et autres personnalités donnant vie à ces lieux.
Bordeaux… Le nouveau stade de football conçu par Herzog et De Meuron mais aussi la reconversion du quartier Bastide-Niel émergeant autour de l’éco-système Darwin.
Montauban, son centre historique et la médiathèque MeMo de Colboc&Franzen.
Nègrepelisse qui abrite une autre réalisation manifeste des architectes catalans RCR. « La cuisine, centre d’art et de design » prend place dans les vestiges du château et s’organise autour du vide de l’ancienne cour, se transformant tantôt en place publique tantôt en espace de distribution vers lequel convergent toutes les salles.
En remontant vers Rodez, nous ne pouvions ignorer le château de Belcastel où, Fernand Pouillon, séduit par le lieu en 1973 mit son inspiration et son génie à disposition de la forteresse avant de s’y installer. L’abbaye Sainte-Foy de Conques, située le long du chemin de Compostelle est également connue pour les vitraux de Pierre Soulages ; une manière de boucler la boucle avant de rejoindre Vassivière et le Centre International d’Art et du Paysage d’Aldo Rossi.

Un beau périple durant lequel nous étions accompagnés par le photographe Jean-François Mollière qui a réalisé un reportage où la lumière drape les pleins, les vides et se conjugue au pluriel.
Photos © JF Mollière

 

Les commentaires sont désactivés