Expéditions urbaines 2017

Les lieux d’apprentissage et de connaissances dans la ville

© Université de Nantes – Le campus du Tertre

De mai à octobre 2017, le cycle des expéditions urbaines interroge cette année la place des lieux d’apprentissage et de connaissances dans la ville.

Nous faisons l’hypothèse que celle-ci est fortement liée à leurs évolutions dans notre société. Nous vous proposons de partir à la découverte :
• des lycées comme institution républicaine, dont les façades et les parvis marquent le paysage urbain,
• le campus à l’américaine vert et ouvert, issu d’une histoire de zonage urbain, territoire de l’enseignement qui se renouvelle,
• les nouveaux écosystèmes du type « learning center » où se créent de nouveaux partenariats entre enseignement, recherche et entreprises.

La construction de ces lieux, abritant l’innovation en matière de recherche et de pédagogie, est un moment d’expérimentation pour les architectes. Ces bâtiments deviennent alors eux-mêmes sources de savoirs et de connaissances.
Véritables villes dans la ville, ces bâtiments emblématiques marquent de leur empreinte la vie des quartiers nantais. De l’île de Nantes au campus du Tertre, en passant par le centre-ville, les expéditions urbaines vous invitent à leur découverte.

►► Téléchargez le programme des expéditions urbaines 2017

>> Samedi 20 mai – 9h30
Du « cloître laïc » à la galerie des savoirs : les lycées Clémenceau et Mandela
>> Samedi 10 juin – 9h30
D’une rive à l’autre : le grand chantier de la santé
>> Samedi 1er juillet – 9h30
Des ateliers de constructions mécaniques au nouveau pôle des arts
>> Samedi 9 septembre – 9h30
Du campus à l’américaine au nouveau Tertre
>>Samedi 7 octobre – 9h30
Sur le chemin de l’école, de nouveaux bâtiments riches d’enseignement : le collège de Saint-Joseph de Porterie et le lycée de Carquefou

►► Inscription gratuite mais obligatoire auprès de lardepa@gmail.com

Expédition urbaine 2017 #1  – Du « cloître laïc » à la galerie des savoirs : les lycées Clémenceau et Mandela.

Le lycée Clémenceau est le plus ancien établissement d’enseignement secondaire public de Loire-Atlantique, le Lycée Mandela, le plus récent. L’ardepa vous propose de les mettre en vis-à-vis pour cette première expédition urbaine. Le lycée Clémenceau (son appellation depuis 1919) a ouvert en 1808 à la suite d’un décret de Napoléon visant à doter chaque département d’un établissement destiné à former les cadres de l’Empire. Ses locaux ont bien sûr connu des transformations pour s’adapter à l’évolution des effectifs et de la pédagogie : construction de nouveaux bâtiments en 1907 et en 1950, rénovation en 2003.

Après avoir participé à la formation de nombreuses personnalités, de Jules Verne à Julien Gracq en passant par Louis Lefèvre- Utile…, « Clémenceau » compte aujourd’hui environ 800 lycéens et 900 élèves de classes préparatoires. En 2010, le Conseil régional des Pays-dela-Loire a pris la décision de construire un nouvel établissement en mettant l’accent sur le développement des langues étrangères, tout en offrant un enseignement général et des formations tertiaires. Le lycée Nelson Mandela a ouvert ses portes en 2014 et compte aujourd’hui 1600 élèves et étudiants. Ce bâtiment à énergie positive a été conçu par l’architecte François Leclercq. Les salles de cours, les bureaux de l’administration et le Centre de Documentation et d’Information sont disposés de part et d’autre d’une rue centrale recouverte par une verrière, ce qui n’est pas sans rappeler la disposition des bâtiments industriels qui abritaient autrefois les chantiers navals de l’Île de Nantes.

> Téléchargez la plaquette de l’expédition urbaine 2017 #1

Expédition urbaine 2017 #2  – D’une rive à l’autre, le grand chantier de la santé.

Le nouveau CHU vise à regrouper sur un terrain de 10 hectares en bords de Loire les sites de l’Hôtel-Dieu et de l’hôpital Laënnec, aujourd’hui distants de plusieurs kilomètres. Il accueillera également l’Institut de cancérologie de l’Ouest. C’est donc un véritable « quartier général de la santé » qui va se mettre en place autour des activités de soin mais aussi de recherche et de formation : laboratoires et entreprises de biotechnologies, facultés de médecine et d’odontologie, formations paramédicales, etc. Resteront au nord de la Loire l’UFR de pharmacie, la première année commune des études de santé (Paces), la bibliothèque universitaire de santé. Ils seront abrités dans des locaux fonctionnels qui existent déjà ou seront construits d’ici 2020.

 > Téléchargez la plaquette de l’expédition urbaine 2017 #2

Expédition urbaine 2017 #3  – Des ateliers de constructions mécaniques au nouveau pôle des arts.

Les anciennes Halles Alstom abritaient jusqu’à la fin du siècle dernier des ateliers de constructions mécaniques. C’est un lieu emblématique de la mémoire ouvrière nantaise qui connait, depuis 2014, une importante opération de reconversion ouverte sur l’avenir sans renier pour autant

le passé. Les Halles 4 & 5 vont abriter l’École Supérieure des Beaux-arts dont l’ouverture est prévue à la rentrée 2017 dans des locaux aux volumes impressionnants profondément remodelés (Franklin Azzi architectes). Elle sera rejointe par un pôle universitaire interdisciplinaire dédié aux cultures numériques dans la halle 6 (LIN architecte), puis par un hôtel d’entreprises (agence Avignon-Clouet) et un pôle d’équipements publics consacrés à la médiation, à l’activité économique et à la restauration. Ces bâtiments seront reliés par de nouvelles rues piétonnes, des passages couverts et un « Parvis des Arts ». Ce sera, à terme, plus de 4 500 étudiants et plus de 100 enseignants-chercheurs qui investiront les lieux et participeront à la dynamique de ce quartier de la création.

 > Téléchargez la plaquette de l’expédition urbaine 2017 #3

Expédition urbaine 2017 #4  – Du campus à l’américaine au nouveau Tertre

L’expédition urbaine #4 se déroulera le 9 septembre 2017. Inscription gratuite mais obligatoire auprès de l’ardepa.

Les commentaires sont désactivés